Envoyer un message Envoyer un message  
Vincent Van Gogh, Antonin Artaud, Ciné-Roman, Ciné-Peinture

« Exprimer l’amour de deux amoureux par un mariage de deux complémentaires, leur mélange et leurs oppositions, les vibrations mystérieuses des tons rapprochés. » (Vincent Van Gogh)

« … au milieu d’un bombardement comme météorique d’atomes qui se feraient voir grain à grain » (Antonin Artaud)

     En janvier 1947, une exposition Van Gogh s’ouvre au Musée de l’Orangerie. La vue de ces toiles, la lecture
des lettres de Van Gogh à son frère ébranlent Antonin Artaud. Dans les semaines qui suivent, il rédige «
Van Gogh le suicidé de la société ». — Texte de voyant. Texte apocalyptique.
     « CINÉ-ROMAN ». « CINÉ-PEINTURE ». L’univers entre dans un processus de déflagration généralisée.
La trame de leurs oeuvres se fissure. Disséminées, les touches, les boucles de l’écrit et les hachures du trait forment une matière riche. Dense. Qui ouvre la porte aux audaces de l’art moderne et contemporain… Les Francis Bacon et Cy Twombly, Soutine et Fautrier, Jackson Pollock et Joseph Beuys.

Tirage à 1000 exemplaires numérotés.
Couverture quadrichromie à rabats illustrée.
80 pages - Broché
Format :16 x 24 cm
Illustrations en noir et blanc.
ISBN 978-2-907784-28-3

Prix : 15 euros

Auteur : FLORENCE DE MÈREDIEU. Écrivain, universitaire, spécialiste d’Antonin Artaud [C’était Antonin Artaud, biographie, Fayard, 2006. — Antonin Artaud, Portraits et Gris-gris, 1984-2008 ; Sur l’électrochoc, le Cas Antonin Artaud, 1996 ; La Chine/Le Japon d’Antonin Artaud, 2006 ; et tout récemment Antonin Artaud dans la guerre. De Verdun à Hitler. 2013 (Blusson), etc.], et auteur de deux ouvrages sur Vincent Van Gogh [Van Gogh, L’Argent, l’or, le cuivre, la couleur, 2011 ; « l’être de l’étant » de la tatane de Van Gogh, 2011 (Blusson)]. Florence de Mèredieu travaille sur un champ pluridisciplinaire (art, esthétique, philosophie, sciences humaines).

Haut